Erreurs courantes dans le cadre dun régime cétogène

Le régime cétogène est un régime alimentaire qui est conçu pour amener votre corps dans un état métabolique appelé cétose. Cet état métabolique est atteint en privant votre organisme des sucres que l’on retrouve dans les glucides. Il plonge votre corps dans un état métabolique dans lequel les lipides ou graisses sont transformés en produits chimiques appelés cétones par un processus appelé la cétogenèse. On appelle cet état la cétose. Dans cet état, vous brûlez littéralement votre propre graisse corporelle comme source d’énergie.

 

Ce régime alimentaire présente de nombreux avantages pour la santé, comme une perte de poids marquée, une augmentation de l’énergie mentale et un meilleur fonctionnement du cerveau. Super, non? Il y a un tout petit problème. Suivre un régime cétogène est loin d’être facile. Cela exige des changements de mode de vie, ce qui fait que les erreurs de débutant sont courantes. Malheureusement, ces erreurs peuvent faire en sorte que vous n’atteigniez pas cet état de cétose, ou que votre corps ne soit en état de cétose que pendant de courtes périodes. Regardons de plus près certaines des erreurs les plus courantes en matière de régime cétogène qui pourraient saboter tous vos efforts.

 

Le stress

Non seulement le stress est-il un facteur important dans la perte de poids, mais il peut aussi vous empêcher d’atteindre l’état de cétose. Voici comment ça fonctionne. Lorsque vous êtes stressé(e), votre corps produit une hormone appelée cortisol, qui agit comme un système d’alarme naturel. Le cortisol plonge le corps en mode de lutte ou de fuite. Cela fera augmenter votre taux de glycémie. Un taux de glycémie élevé signifie que votre sang contiendra plus de sucre et moins de cétones. Puisque le corps passe par la circulation sanguine pour alimenter vos muscles et organes, des taux de glycémie élevés constituent un bon indicateur que votre organisme brûle du sucre et non des graisses pour vous procurer de l’énergie. Cela signifie que pour avoir du succès avec le régime cétogène, il se pourrait que vous deviez envisager des stratégies pour réduire votre niveau de stress.

 

Ne pas consommer suffisamment de légumes et de fibres

Puisque tous les légumes sont source de glucides, certaines personnes tentent d’éviter complètement de manger des légumes. Voilà une erreur monumentale! Ce ne sont pas tous les légumes qui ont une teneur élevée en glucides. Les feuillus verts comme les épinards, le chou kale, les oignons, les poireaux et le céleri ont une faible teneur en glucides et fournissent des oligo-éléments et antioxydants tout en étant riches en fibres insolubles. La fibre insoluble  n’absorbe pas l’eau et ne peut pas y être dissoute. Elle est d’importance capitale pour perdre du poids, parce que’elle vous permet de vous sentir rassasié(e). Elle préserve aussi la régularité du transit intestinal et peut améliorer les problèmes de santé reliés à l’irrégularité des selles. Les légumes riches en féculents, comme les carottes, les pois et le maïs ont tendance à contenir de grandes quantités de glucides et devraient être évités.

 

Ne pas consommer suffisamment de lipides

En grandissant, la plupart d’entre nous avons entendu à maintes reprises que le gras n’est pas bon pour nous. Bien au contraire, dans le cadre d’un régime cétogène, il vous faut consommer de grandes quantités de lipides pour perdre du poids; le gras doit composer environ 75 % de votre régime. Cependant, il est crucial de consommer les bons gras. Il y a des gras sains et des gras malsains. Les gras trans transformés se forment pendant la production des aliments par la transformation des gras polyinsaturés, que l’on retrouve dans le poisson, les graines de lin et les noix de Grenoble. Les gras polyinsaturés procurent de nombreux avantages pour la santé lorsqu’ils sont consommés froids, mais lorsqu’ils sont réchauffés, transformés ou modifiés, ils produisent des radicaux libres. Les radicaux libres sont des atômes instables qui peuvent endommager les cellules de votre corps. On les associe au vieillissement prématuré et à toute une panoplie de maladies. Parmi les gras à éviter, il y a les huiles que l’on retrouve dans les biscuits, la margarine, les craquelins et la restauration rapide. On les retrouve aussi dans les huiles végétales traitées comme l’huile de tournesol, de soja ou de colza. Les gras sains qui peuvent être consommés plus librement se retrouvent dans les avocats, le beurre, les œufs, les noix de Grenoble, l’huile de noix de coco et les huiles de poisson.

 

Ne pas boire suffisamment deau

En suivant un régime cétogène, il est essentiel de boire suffisamment d’eau. La raison, c’est que le régime est conçu pour épuiser les réserves de glycogène. Le glycogène est une forme de sucre qui est stocké dans les muscles et le foie pour être utilisé plus tard pour avoir de l’énergie. Pour être dans un état cétogène, il est important d’épuiser les réserves de glycogène dans l’organisme pour vous permettre de commencer à brûler plutôt les graisses pour obtenir de l’énergie. Votre corps stocke le glycogène dans l’eau, alors lorsque vous brûlez vos réserves de glycogène, il n’a plus besoin de conserver l’eau. Cela entraîne une perte de poids directement reliée au poids de l’eau éliminée et votre corps peut se déshydrater rapidement. C’est ce qu’on appelle aussi la « grippe cétogène ». La durée de la grippe cétogène peut être raccourcie de façon dramatique simplement en restant hydraté(e).

 

Consommer une trop grande quantité de protéines

Quoique les protéines soient un macronutriment important qui mène habituellement à une satiété et à une perte de graisse supérieures, une quantité trop élevée de protéines peut nuire à votre progrès dans le cadre d’un régime cétogène. Lorsque vous êtes dans un état de cétose, vous utiliserez le gras comme source première d’énergie; vous n’aurez donc besoin de protéines pour maintenir votre masse musculaire. Lorsque vous consommez un excédent de protéines, certains amino-acides contenus dans la protéine seront transformés en glucose, un type de sucre. Le glucose supplémentaire dans votre corps peut faire augmenter votre taux de glycémie et vous sortir de votre état de cétose. Il est donc important de consommer des aliments à haute teneur en lipides et des quantités modérées de protéines.

 

Conclusion

Quoiqu’il y ait de nombreuses erreurs reliées au régime cétogène, le fait d’être conscient(e) de ces erreurs vous aidera, avec un peu de préparation et de prévoyance, à les éviter facilement. Lorsque vous aurez surmonté ces difficultés et que vous vous serez adapté(e) au régime cétogène, il deviendra de plus en plus facile de maintenir le régime cétogène. Lorsque vous prendrez conscience du fait que vous souffrez beaucoup moins de fatigue, que vous êtes plus alerte mentalement et que votre perte de poids est phénoménale, vous ne regarderez plus en arrière.